Catégories
Non classé

Le coup de la panne 1/2

Lundi soir 23:30.
Retour de Paris pour aller vers Dreux.

Réservoir d’essence vide, mais encore assez pour aller en chercher sur le trajet. Il y a 3 pompes sur 80 km.
Le voyant d’alerte est allumé.

1e Station : trop de monde, pas pratique, je vais jusqu’à la 2e. Je peux encore faire 36 km, la pompe est à 14 km.

2e station : heureux d’arriver, car j’ai vu apparaître un message jusqu’alors inconnu : « REMPLISSEZ LE RESERVOIR »… Je descends, j’ouvre le clapet, je sors ma CB et… l’écran de la pompe est éteint. Tous les écrans des pompes sont éteints, alors que la station est allumée comme DisneyLand un soir de fête.

36 km – 14 km = 22.
La prochaine pompe est à environ 20 km…
Un moment de solitude…

Je decide d’aller à la 3e station. Au régulateur, à 90 km/h, radio éteinte (ça consomme… ^.^ )

3e Station. Sur l’élan, au point mort, je rentre dans la station. Je me gare devant la pompe automatique, celle où… j’ai l’impression que le vent a déplacé le plot qui est tombé un peu plus loin. Je réprime un frisson. (Oui, moi aussi je lis des romans de gare…).

Je sors de la voiture et … je vois un message Windows sur l’écran. En général, quand tu vois le logo Windows sur l’écran d’une pompe à essence, c’est pas bon.

La pompe est HS. La seule pompe à carte pour la nuit…

Je suis donc officiellement le seul mec au monde à tomber en panne d’essence à 00:30 après être passé devant 3 pompes à essence. ✅

Par Éric Madelon

Collaborateur Parlementaire au Sénat de Dominique VÉRIEN, Sénatrice de l’Yonne ~ Fondateur de Eric MADELON Communications ~ Président de
RTV 95.7 & Part-Time Lover à Rire & Chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *